Les 11 missions de la lymphe

La lymphe est conductrice des charges bio-éléctromagnétiques

Joie haut niveau vibratoireLa lymphe est composée d’eau et plus particulièrement de sels minéraux électrolytiques, la lymphe à donc un rôle de conductrice des charges électromagnétiques. Ceci afin d’assurer le bon fonctionnement de nos électrons, de nos atomes, de nos cellules, de nos tissus, de nos organes et de toutes nos fonctions.

Un réseau lymphatique de qualité permet une excellente transmission de ces charges, indispensable pour vivre en bonne santé et assurer un niveau vibratoire satisfaisant.

La lymphe nourrit les cellules

riviere-circulation lymphatique

Le sang n’entrant jamais en contact nos les cellules, c’est à la lymphe qu’il incombe de leur apporter tous les nutriments indispensables pour entretenir leurs structures et vivre : protides, lipides, glucose, sels minéraux, enzymes…

Le système lymphatique est un formidable service de distribution, prodigieusement approvisionné, pour satisfaire nos milliards de cellules.

Par exemple, chaque cellule contiendrait 100 000 molécules d’enzymes. Ce qui fait dire qu’une cellule ressemble à une usine équipée de 100 000 machines !

La lymphe aide à reconstruire les tissus

Plasma sanguin

Lorsqu’un tissu subi un dommage, la lymphe s’active à sa reconstruction, notamment grâce à tous les éléments minéraux quelle amène et aux charges électromagnétiques qu’elle transmet.

Ces charges permettent la production nécessaire à la reconstruction des atomes et des cellules, lesquelles à leurs tour reconstruisent les tissus, y compris l’ADN, les nerfs, les vaisseaux, les chairs, la peau…

La lymphe participe à la croissance

De la même manière que la lymphe participe activement à la reconstruction des tissus, elle est indispensable à la croissance, dès la naissance.

En effet, elle continue, à l’extérieur, sa mission d’aide active dans les processus fœtaux de duplication et de multiplications des atomes, cellules, etc. …

Une fois la croissance terminée, la lymphe joue un rôle d’entretien permanent. Sans elle, rien ne serait possible : la vie n’existerait pas.

La lymphe cautérise les plaies

Grâce aux éléments coagulant et à la fibrine qu’elle contient, la lymphe est capable de cautériser une plaie, une coupure, une brûlure, etc. …

Elle fabrique une croûte protectrice, afin de permettre la restauration des tissus atteints, en les mettant à l’abri de :

  • La lumière, pour éviter d’abaisser leur fréquence vibratoire
  • La poussière
  • L’oxygène, pour éviter l’oxydation (l’eau oxygéné détache les croutes) et le développement d’aérobies.
  • Les irritations de contact
  • Les risques d’infections par des agents pathogènes extérieurs.

La croûte est notamment constituée par une agglutination très dense de globules blancs lymphocytes et anticorps, une barrière d’agents de protection en somme.

La suite demain…

Laisser un commentaire